BIOLTROP

Vous êtes ici : Accueil » Le matériel

>>Centrifugeuse à main : utilisation

8 août 2013
Auteur(s) : 

Niveau de mise à jour : 3

Nous poser une question


GIF

Une centrifugeuse à main peut utilement remplacer une centrifugeuse électrique, soit parce qu’il n’y a pas d’électricité disponible, soit parce que la source d’électricité provient d’un groupe électrogène qu’il est inutile d’allumer seulement pour une simple centrifugation…

Quelques règles d’ordre général :

- toujours fixer la centrifugeuse bien droite sur une table stable et lourde, de préférence elle-même fixée aux murs ou au sol,
- bien équilibrer le poids des plots par rapport à l’axe de la centrifugeuse avec une balance à 2 plateaux, type Roberval (au pire au jugé),
-  toujours bien boucher tous les tubes mis à centrifuger pour éviter la formation d’aérosols de liquides. Si vous n’avez pas de bouchon, entourez le haut du tube de quelques tours de papiers dépassant de 2-3 cm le haut du tube puis tordez le papier qui dépasse (voir photo) ;

JPEG - 19.4 ko
Tube bouché papier
Tube bouché papier

-  il est conseillé de porter un masque et des lunettes de protection lors de l’utilisation de centrifugeuse à main puisque le rotor n’est pas enfermé et que les liquides biologiques sont potentiellement contaminants, en particulier : LCR, crachats, liquides provenant de malades contaminés par des virus comme le VIH ou VHB,
-  ne pas essayer de freiner le rotor en fin de centrifugation : il doit s’arrêter seul de tourner.

A propos de la vitesse de centrifugation

Pour obtenir un culot cellulaire en vue d’un étalement ou d’une coloration (culot urinaire, culot céphalorachidien, concentration de selles, prélèvement sur écouvillon déchargé dans un liquide …) il faut veiller à ne pas centrifuger ni trop vite, ni trop longtemps, ni en accélérant brutalement, ceci afin d’éviter d’abîmer les cellules, difficilement reconnaissables par la suite.

En général, on préconise :
- concentration de selles : 1 minute à mi-vitesse (1200-1500 tours / minute)
- culots en général : 3-5 minutes à mi-vitesse
- écouvillon déchargé dans un liquide : 2-3 minutes à mi-vitesse
- pour réaliser un hématocrite de qualité, on doit centrifuger 10 minutes à pleine vitesse, dans le but de se rapprocher le plus possible des 3000 tours / minute qui sont théoriquement à la portée d’une centrifugeuse à main. Toute la réussite de l’opération réside dans les muscles du bras du technicien !
- pour obtenir du sérum ou du plasma en vue d’analyses biochimiques ou sérologiques : réaliser une première centrifugation de 3 minutes à pleine vitesse puis décanter le surnageant et centrifuger le une deuxième fois à pleine vitesse.


 En Haut |  Bioltrop © BIOLTROP | http://www.bioltrop.fr |  © Site créé par  Auteur site Claude Colonna