BIOLTROP

Vous êtes ici : Accueil » Techniques hématologiques

>>Numération des plaquettes (manuelle)

28 mai 2014
Auteur(s) : 

Niveau de mise à jour : 4

Nous poser une question


GIF

Principe :

Le sang est tout d’abord dilué au 1/20 puis déposé dans une cellule de comptage. On compte alors les plaquettes au microscope, dans cette cellule, et on calcule leur nombre par litre de sang.

Prélèvement :

Pratiquer un prélèvement de sang veineux recueilli sur EDTA ou pratiquer un prélèvement de sang capillaire et diluez-le immédiatement.

Matériel :

- pipette de Potain ou de Thoma pour GB,
- liquide de dilution (voir ci-dessous),
- cellule de Malassez avec lamelle,
- microscope objectif x 40,
- "chambre humide",
- chronomètre.

Mode opératoire :

- pipeter le sang jusqu’à la graduation : 0,5 pour pipette de Thoma, 2 pour pipette de Potain,
- essuyer l’extérieur de la pipette, en faisant bien attention de ne pas absorber le volume sanguin à l’intérieur de la pipette,
- compléter à la graduation 101 avec le liquide de dilution. On obtient ainsi une dilution au 1/20 ;
- bien agiter par retournement pendant 1 minute,
- laisser reposer dans la pipette pendant 3 à 5 minutes,
- rejeter sur une compresse les 2 premières gouttes,
- déposer par capillarité une goutte entre lame et lamelle dans la cellule de Malassez,
- laisser reposer 10 minutes en "chambre humide",
- faire le comptage (cf. cellule de Malassez) : on obtient ainsi n plaquettes par µl ou mm3 de sang dilué,
- dans tous les cas, on conseille de toujours vérifier une numération plaquettaire par un étalement sanguin coloré au MGG.

Calculs :

- Calcul pour 1 µl ou mm3 de sang : multiplier par la dilution soit : n x 20 → N plaquettes / mm3 ;
- Calcul pour 1 litre de sang : multiplier par 1 000 000 soit N x 1 000 000 -> X plaquettes / l (généralement exprimé en centaines de giga plaquettes par litre) ;

Liquide de dilution :

- formol (solution concentrée) 0,5 ml, [1]
- acétone 2,5 ml,
- NaCl à 9 % 20,0 ml,
- eau distillée qsp 100,0 ml.

Valeurs normales et pathologiques.

- Adultes :120 000 à 400 000 plaquettes par µl (ou 120 à 400 109 / l ou 120 à 400 G/l).
- Enfants de moins de 10 ans :100 000 à 350 000 plaquettes par µl (ou 100 à 350 109 / l ou 100 à 350 G/l).
- Une thrombocytose (ou hyperplaquettose ou thrombocytémie ou thrombocythémie) est observée lors de phénomènes inflammatoires.
- Une thrombopénie s’observe souvent lors d’une crise de paludisme ou lors de la prise de certains médicaments comme l’héparine (phénomènes immuno-allergiques). Voir thrombopénies et thrombocytoses.
- Une numération plaquettaire peut être normale lors de problèmes de l’hémostase primaire, la qualité intrinsèque des plaquettes étant le facteur le plus important. Pour l’apprécier, on a recours à la mesure du temps de saignement.


notes

[1Attention : le formol est hautement toxique donc manipuler dans une pièce bien aérée en tournant le dos au vent.

 En Haut |  Bioltrop © BIOLTROP | http://www.bioltrop.fr |  © Site créé par  Auteur site Claude Colonna