BIOLTROP

Vous êtes ici : Accueil » Techniques hématologiques

>>Réalisation d’une chambre humide

28 février 2016
Auteur(s) : 

Niveau de mise à jour : 4

Nous poser une question


GIF

Principe

La chambre humide est en fait une petite boite fermée servant à accueillir une cellule de comptage pendant le temps nécessaire à la sédimentation des éléments à dénombrer : si on laisser cette sédimention se faire à l’air libre la fine couche liquidienne se desséchera, des bords vers le centre et la préparation sera illisible. Il faut donc que la sédimentation se fasse en saturation d’humidité.

Matériel.

Une boite en plastique (ou autre) pouvant contenir quelques cellules de comptage (Malassez, Thomas, Nageotte...) côte à côte. Des dimentions d’environ 20 cm de long, 10 cm de large et 3 de haut suffisent donc. Elle doit recevoir un couvercle correctement étanche mais simplement posé dessus : si on utilise une boite où le couvercle est entré à force (genre Tupperware), il sera difficile de le retirer sans remuer les cellules ce qui remettrait en suspension les cellules sédimentées !

On garnira son fond avec 4 ou 5 mouchoirs en papier ou un tissus plié plusieurs fois. On posera à plat, parallèlement, des tubes à hémolyse en plastique pour poser les cellules.

Mode opératoire.

Placer les mouchoirs en couche successive dans la boite
Verser de l’eau pour qu’ils soient bien imbibés mais sans plus. Rejeter le surplus d’eau en inclinant la boite, si nécessiare.

Poser les 2 tubes à hémolyse parallèlement, sur les mouchoirs, en les espaçant de 5-7 cm.
Poser sur les tubes la ou les cellules de comptage afin qu’elle ne soit pas en contact avec les mouchoirs.

Mettre le couvercle.
Attendre une dizaine de minute la sédimentation des éléments.

Dans cette atmosphère humide, le liquide à dénombrer ne peut pas se dessécher et donc se concentrer.

Ne pas oublier de rajouter un peu d’eau sur les mouchoirs de temps en temps.


 En Haut |  Bioltrop © BIOLTROP | http://www.bioltrop.fr |  © Site créé par  Auteur site Claude Colonna