BIOLTROP

Vous êtes ici : Accueil » Techniques hématologiques

>>Temps de saignement

27 mai 2014
Auteur(s) : 

Niveau de mise à jour : 4

Nous poser une question


GIF

Définition :

Mesure du temps nécessaire à l’arrêt du saignement d’une lésion capillaire (= formation du clou thrombocytaire).
C’est l’exploration de l’hémostase primaire.

Avertissement :

Tout traitement à base d’aspirine allonge considérablement le temps de saignement. On pratiquera donc le test sur une personne n’ayant pas pris d’aspirine depuis au moins 5 jours.

Matériel :

- micro-lancettes à usage unique ou vaccinostyle,
- chronomètre,
- désinfectant,
- tensiomètre,
- papier absorbant (buvard, mouchoir lotus ou tissu blanc et propre),
- gants latex.

Mode opératoire :

Il est conseillé de procéder à l’examen sur un volontaire sain afin de s’exercer à la manipulation.

- laver puis désinfecter la partie antéro-cubitale de l’avant bras (zone inférieure et palmaire du bras),
- laisser sécher,
- poser le brassard au bras et maintenir une pression de 40 mm Hg,
- à l’aide de la lancette, pratiquer 3 points de piqûre à 2 à 3 cm les uns des autres (éviter les zones ayant des vaisseaux apparents),
- déclencher immédiatement le chronomètre,
- toutes les 30 secondes poser une partie propre du buvard sur les points de ponction et le retirer. Ne pas le faire glisser ou frotter ;
- regarder si les 3 taches apparaissent sur le buvard.

Noter le temps où une première puis une deuxième puis une troisième tache n’apparait plus sur le buvard (= arrêt du saignement).
Pour connaitre le temps de saignement on effectue la moyenne des 3 temps ou on retient 2 temps concordants.

Résultats et interprétation :

Les valeurs normales se situent entre 2 et 4 minutes suivant :
- les conditions,
- les lancettes,
- les opérateurs.

Si le temps de saignement est supérieur à la normale, il faut rechercher :
- une anomalie des plaquettes :

  • quantitative (< 50 G / l),
  • ou surtout qualitative (déficit en glycoprotéines),

- un déficit (qualitatif ou quantitatif) du facteur Willebrand.

N.B. : Les anémies sévères (Hb < 80 g / l) et les hypofibrinogénémies sévères peuvent allonger le temps de saignement.

Toute anomalie confirmée et non due à un traitement doit être confirmée par des tests spécialisés, réalisables par des gros laboratoires, en particulier une numération des plaquettes.


 En Haut |  Bioltrop © BIOLTROP | http://www.bioltrop.fr |  © Site créé par  Auteur site Claude Colonna