BIOLTROP

Vous êtes ici : Accueil » Mises en culture bactériennes

>>Etuve de fortune

21 octobre 2017
Auteur(s) : 

Niveau de mise à jour : 4

Nous poser une question


GIF

Il est possible de confectionner une étuve de fortune presque gratuite en partant d’une boite isolante en polystyrène expansé épais (3 à 5 cm si possible) voire d’une glacière (type glacière de camping en plastic).

Ceci permet d’étendre le panel des examens, particulièrement dans le domaine bactériologique, par l’utilisation de quelques milieux de culture.

Matériel :

- Une assez grande boite rectangulaire isolante en polystyrène expansé épais avec couvercle bien jointif (ou une glacière de camping),
- 3 à 4 bouteilles à eau en plastique d’environ 1 litre,
- un thermomètre en tige de verre (ou un thermomètre électronique à capteur fixé à un fil),
- une plaque (bois, plastic, métal...) de taille légèrement inférieure au fond de la boite.

Mode opératoire :

- Faire chauffer de l’eau à 37-38° C et en remplir les bouteilles,
- placer les bouteilles au fond de la boite,
- posez dessus la plaque en équilibre stable
- forer dans le couvercle un trou d’un diamètre à peine inférieur à celui du thermomètre et y introduire le thermomètre pour qu’il dépasse de 3 à 5 cm sous le couvercle,
- fermer le couvercle et regarder la température après environ 30 mn :

  • soit la température est comprise entre 34 et 37°C et vous pouvez utiliser l’étuve,
  • soit la température est supérieure à 37° C (cas ou la température extérieure est supérieure à cette valeur) : retirerez 1 ou 2 bouteilles d’eau chaude et remplacez-les par 1 ou 2 bouteilles d’eau froide jusqu’à obtention d’une température entre 34 et 37° C,
  • soit la température est inférieure à 34° C : vous chauffez un peu plus l’eau des bouteilles.

- Posez la boite sur une paillasse de façon à voir facilement et souvent le thermomètre.
- Si le température descend sensiblement le soir, remplacez, avant de partir, l’eau d’une ou deux des bouteilles par de l’eau à 37° C.

ATTENTION : n’ouvrez que très brièvement le couvercle pour garder la température constante dans la boite.

Perfectionnement :

On peut remplacer les bouteilles par un bain marie réglé à 36° C.
On forera un trou à la base de la boite pour faire sortir le fil d’alimentation du bain marie.

Il est clair que ce système n’est qu’un système de fortune mais il fonctionne pour des activités de base.
En particulier on pourra y incuber des tubes de gélose en pente pour ensemencement de LCR, des flacons d’hémoculture, des eaux peptonées alcalines hypersalées pour enrichissement de V. cholerae...

Contrôle de qualité (technique la plus exigeante !) :

Ensemencer une gélose au sang cuit fraiche et une gélose de Mueller-Hinton, avec une souche de gonocoque (ou un écoulement urétral typiquement gonococcique) et incubez les pendant 24 h (48 si pas de culture à 24 h). Si les N. gonorrhoeae (petits diplocoques Gram négatifs, en grain de café, oxydase positive et ne cultivant pas sur une gélose de Mueller-Hinton) se développent en 24 h (voire 48 h) sur la gélose au sang cuit, la température est correcte pour de très nombreuses autres bactéries.

Remarque :

L’utilisation d’une étuve de fortune comme d’une étuve classique hors d’un local climatisé, n’est envisageable que dans les régions et aux périodes où la température moyenne du nycthémère ne dépasse pas 37° C. Mais ceci est, à l’exception de quelques jours et dans de rares endroits, presque toujours le cas.


 En Haut |  Bioltrop © BIOLTROP | http://www.bioltrop.fr |  © Site créé par  Auteur site Claude Colonna