BIOLTROP

Vous êtes ici : Accueil » Parasito - mycologie

>>Levures, filamentation, Rabodonirina

19 octobre 2009
Auteur(s) : 

Nous poser une question


Effectivement, la forme "levure" ou plus exactement, la forme "blastospore" en langage mycologique, est considérée comme la forme saprophytique (en surface des muqueuses ou de la peau). La forme filamenteuse, ou plus exactement, la forme "pseudo mycélienne" en langage mycologique, est considérée comme celle qui est capable d’envahir les tissus en profondeur.

MAIS, si tu laisses trainer a température ambiante un prélèvement ou on trouve de manière naturelle des Candida saprophytes (comme le vagin), les blastospores vont donner en quelques heures du pseudo mycélium. Donc, la pathogenicite des filaments ne peut être prise en compte que si le prélèvement est examine immédiatement ou s’il a été fixe (voila pourquoi l’histologie est le gold standard dans le diagnostic des mycoses profondes).


 En Haut |  Bioltrop © BIOLTROP | http://www.bioltrop.fr |  © Site créé par  Auteur site Claude Colonna