BIOLTROP

Vous êtes ici : Accueil » Champignons et levures

>>Diagnostic d’une PNEUMOCYSTOSE

4 novembre 2009
Auteur(s) : 

Niveau de mise à jour : 3

Nous poser une question


GIF

Mise sous Spip : 04/11/09. Y. Gille.

DIAGNOSTIC D’UNE PNEUMOCYSTOSE

La pneumocystose à Pneumocystis carinii représente l’étiologie principale des affections pulmonaires au cours du SIDA. La recherche de Pneumocystis est un des examens nécessaires lors du suivi d’un immunodéprimé.

Clinique :

Installation de la pneumopathie sur un mode insidieux : petite fièvre, signes pulmonaires discrets (toux peu productive), signes radiologiques tardifs (de type pneumopathie interstitielle).
Des formes disséminées ont été décrites, tous les sujets étaient porteurs d’une forme pulmonaire.

Prélèvement et traitement du prélèvement :

Pratiquer un prélèvement d’expectorations induites. Centrifuger et réaliser des lames avec le culot.
Fixer les lames, bien sèches, au méthanol pendant 2 minutes.
Réserver une ou deux lames pour l’examen sans coloration, les autres seront colorées avec du Giemsa à 10 % pendant une quinzaine de minutes.
Pour colorer les kystes de Pneumocystis carinii, la technique de Gomori-Grocott par la méthode de Musto, reste la référence. Nous la donnons à titre indicatif, bien qu’excellente, elle est chère, longue et compliquée.

Examen direct des lames sans coloration :

Il est long et difficile, les parasites étant de petite taille et difficiles à mettre en évidence. La plus grande rigueur est demandée pour cet examen.
On observe aux objectifs 10, 40.
En cas d’infestation massive, dès l’objectif 10, on observe des amas et/ou des kystes : plages hétérogènes bien délimitées, à contours irréguliers, réfringents. En utilisant l’objectif 100, on peut voir les trophozoïtes en mouvement dans les kystes.

Examen des lames colorées :

On observe à l’objectif 100 après coloration au Giemsa :
- Des trophozoïtes : petits corps ovoïdes colorés en bleu, de 1-2 micromètres, au noyau rouge vif, d’identification difficile.
- Des kystes : leur paroi n’est pas colorée, seuls apparaissent les huit corps intrakystiques.

Traitement :

- Cotrimoxazole à forte dose ( 12 X 480 mg/j) pendant 21 jours. Si le malade a des difficultés pour respirer, on peut administrer de la prednisone pendant la première semaine.
- En cas d’échec du traitement, on préconise une association Dapsone 100 mg/j + triméthoprime 20 mg/j pendant 20 jours.
- Dans les deux cas, un traitement d’entretien est nécessaire (+/- à vie).


 En Haut |  Bioltrop © BIOLTROP | http://www.bioltrop.fr |  © Site créé par  Auteur site Claude Colonna