BIOLTROP

Vous êtes ici : Accueil » Personnes : techniques, soignants, extra-médicales.

>>Équipe cadre de district

5 juillet 2007
Auteur(s) : 

Niveau de mise à jour : 3

Nous poser une question


GIF

Relecture / Mise sous Spip : 18/07/07. Y. Gille.

La politique de décentralisation de l’Initiative de Bamako s’est accompagnée d’un redécoupage des différents pays en districts sanitaires (100 000 à 200 000 personnes). Les équipes cadre de district sont les équipes qui gèrent la totalité d’un district.

Elles sont composées de différentes personnes :

  • Le Médecin-chef : dirige l’équipe. Il a généralement une double casquette : clinique et administrative et est souvent le seul médecin pour 100 000 personnes. Ceci ne facilite pas ses taches administratives.
  • Un comptable-gestionnaire : a en charge toute la gestion financière et matérielle du district
  • Un responsable du secteur médicament : généralement un préparateur en pharmacie, rarement un pharmacien, responsable du dépôt répartiteur de MEG et des supervisions dans les dépôts villageois.
  • Un responsable du Programme Élargi de Vaccination (PEV).
  • Un responsable du recueil des données et des statistiques médicales Cette équipe peut compter d’autres membres. On peut aussi rajouter secrétaire et chauffeur.

Activités des équipes cadre :

  • Gestion financière du district
  • Organisation des réunions d’infirmiers, recueil et traitement des statistiques médicales
  • Formations et recyclage des infirmiers
  • Contrôle de gestion financière des dispensaires villageois
  • Contrôle de gestion financière des pharmacies villageoises
  • Organisation des JNV (Journées Nationales de Vaccination)
  • Suivi effectif des soins de santé primaires (SSP), programme élargi de vaccinations (PEV), programme materno-infantile (PMI), tuberculose, SIDA.

Pourquoi former l’équipe cadre de district :

  • Elles ont généralement peu de connaissance en biologie médicale.
  • Pour pouvoir assurer un réapprovisionnement en réactifs et consommables.
  • Pour s’assurer du recouvrement effectif des coûts.
  • Pour s’assurer que le matériel et les consommables sont bien utilisés
  • Pour pouvoir contrôler les qualités techniques du technicien de laboratoire.
  • Pour prendre part à un contrôle de qualité national
  • Pour participer à des actions d’envergure en Épidémiologie ou Santé Publique

Comment former les équipes cadre dans le domaine de la biologie médicale :

  • Rédaction d’un inventaire détaillé du matériel, des consommables et réactifs apportés, ainsi que du matériel déjà présent dans le laboratoire
  • Évaluation financière : du coût de recouvrement des analyses, du coût d’achat de réactifs par la suite
  • Contrôle financier de l’argent généré par le laboratoire
  • Organisation d’une étude épidémiologique nécessitant un laboratoire (tuberculose, diarrhées, MST, PMI ...), traitement des résultats, comparaison de 2 méthodes de diagnostic...
  • Liaison avec les autorités nationales responsables de contrôles de qualité pour les laboratoires.

D’autres domaines peuvent être abordés sur demande des membres des équipes de district.


 En Haut |  Bioltrop © BIOLTROP | http://www.bioltrop.fr |  © Site créé par  Auteur site Claude Colonna