BIOLTROP

Vous êtes ici : Accueil » Techniques biochimiques

>>Sodium (Na) et du Potassium (K) : dosage (principe technic)

26 février 2013
Auteur(s) : 

Niveau de mise à jour : 5

Nous poser une question


Pour doser des ions Na et K dans le plasma il existe 2 méthodologie :

- la photomètrie de flamme,
- la méthode par électrodes spécifiques (électrochimie}.

1. La photomètrie de flamme consiste à vaporiser dans une flamme de gaz butane une dilution aqueuse du plasma à analyser. Le changement de coloration de la flamme est analysé grâce à une cellule photoélectrique. L’intensité de la coloration est en rapport avec la concentration en ions Na et en ions K.

-  1.1. Avantages :

  • coût de fonctionnement très bas quelque soit le nombre d’échantillons patients à analyser quotidiennement, que ce nombre soit de 1 ou qu’il soit de 15 ou 20 car les seul produits consommables nécessaires sont peu onéreux puisqu’il s’agit :
    - d’eau distillée (pour diluer les échantillons de plasma,
    - d’une solution de sel de lithium,
    - de solutions commerciales de ClNa et ClK pour l’étalonnage de l’appareil,
    - d’une bouteille de gaz butane.

-  1.2. Inconvénients :

  • difficultés actuelles à trouver un appareil à la fois simple d’utilisation et robustesse avec un service de maintenance disponible dans le pays ou est l’équipement.
    - Le fabricant de l’appareil le plus connu (firme américaine "Instrument Laboratory") n’est pas présent dans tous les pays (voir liste ici pour l’Afrique : http://www.instrumentationlaboratory.com/country%20contacts/europe%20middle%20east%20africa/france.aspx}, ce qui retire toute possibilité de SAV en cas de panne.
    - Le fabricant "Biocell Hycode", qui proposait un appareil très intéressant semble avoir eu des problèmes financiers.
  • nécessité d’utiliser du gaz butane, produit hautement inflammable

2. Les appareils à électrodes spécifiques

-  2.1. Avantage principal : pas de produits inflammables

-  2.2. Inconvénient : le coût des analyses est très largement dépendant du nombre quotidien d’échantillons. Si ce nombre est inférieur à 5 le prix de l’analyse est très élevé. En effet :

  • il est fortement recommandé de laisser l’appareil en marche continuellement afin que les électrodes baignent en permanence dans le liquide de rinçage, dont la consommation est assez importante,
  • il est nécessaire de prévoir le remplacement périodique des électrodes (2 fois/an à 1 fois tous les 2 ans selon le soin régulier qu’on leur apporte},
  • le prix des électrodes est relativement élevé.

Ils existe divers fournisseurs de cet appareil.
Il en existe de fabrication chinoise (Nanjing Perlong Medical Equipment Co, Ltd} le PL 1000 A Electrolyte Analyser. Il est distribué au Bénin (Majesty Service & Equipment) donc probablement dans d’autres pays africains.
On peut se renseigner (en 2013} auprès du laboratoire de la clinique "Saint-Vincent-de-Paul" ( dirigée par le docteur Roland AGOSSOU, pédiatre} à Cotonou, qui en possède un.
Tél. de la clinique (00.229) 21.38.03.73. Dr Agossou (00.229) 95.96.18.15. Mail : agosperol2006@yahoo.fr

Un jeu de 2 électrodes coûte environ 400.000 F CFA au Bénin (600 €}.
Un appareil assez similaire serait commercialisé en France par la société SFRI.


 En Haut |  Bioltrop © BIOLTROP | http://www.bioltrop.fr |  © Site créé par  Auteur site Claude Colonna