BIOLTROP

Vous êtes ici : Accueil » Hygiène et sécurité

>>Devenir des consommables jetables et réutilisables

12 juillet 2007
Auteur(s) : 

Niveau de mise à jour : 3

Nous poser une question


GIF

Relecture/Mise sous Spip le 12/07/07. Y. Gille.

Les consommables jetables (seringues, aiguilles, cotons souillés, pansements, lames d’étalement déjà lues, vaccinostyles, écouvillons utilisés, pots à crachats, pots à coproculture, pots à CBU ...) sont tout d’abord immergés dans une poubelle contenant de la £Javel. Ils sont généralement immergés de la sorte jusqu’à ce que la poubelle soit pleine aux 3/4, ou moins, suivant l’activité du laboratoire.
NB : Les lames, voire les lamelles, sont souvent récupérées. Il faut impérativement exclure de cette récupération et jeter les lames pour recherche de bacilles de Koch (BK). Les autres seront laissées 24 h dans de la Javel avant leur nettoyage.
Les pots à urine, souvent des flacons en verre, peuvent aussi être récupérés en prennant les mêmes précautions que pour le lames.
Les déchets sont ensuite versés dans un trou creusé dans le sol, éloigné des puits, des habitations et des personnes. On dressera une petite palissade (tiges de végétaux tressés) autour du trou pour empêcher son accès aux enfants et aux animaux.
Les déchets sont ensuite brûlés, au besoin en ajoutant un peu d’essence et en faisant attention aux conditions d’allumage et aux conditions climatiques (vent !!). On peut par la même occasion brûler les MEG périmés du dépôt de médicaments. Il est généralement bon de procéder en présence de l’infirmier responsable de la formation sanitaire avec procès-verbal de l’acte mentionnant le nom et le nombre des MEG détruits.

GIF

Petit incinérateur hospitalier (Sindou 1999)

Dans un Hôpital, il est conseillé de se doter d’un petit incinérateur. Outre au laboratoire et à la pharmacie, il servira aussi aux services cliniques et au bloc opératoire pour leurs déchets.

Pour toutes ces manipulations, mettre une blouse, des gants de ménage et des lunettes.

Les consommables réutilisables (pipettes, pipettes de Potain, cellules de numération, tubes 15 ml à eau ou à sérum physiologique contaminés ...)

  • Ils sont tout d’abord rincés à l’eau pour éliminer d’éventuelles protéines qui pourraient coaguler en présence de Javel (surtout pour les pipettes de Potain).
  • Les éventuels produits pathologiques contenus sont jetés dans la poubelle à consommables jetables.
  • Le matériel est ensuite immergé totalement dans de la Javel £diluée à cet usage pendant 20 minutes (ne pas excéder 30 minutes pour ne pas risquer de détériorer le matériel).
  • Le matériel est finalement, si nécessaire, lavés comme n’importe quelle vaisselle puis rincé à l’eau. Si possible, le dernier rinçage sera fait à l’eau distillée. Enfin, il sera mis à sécher soigneusement. Il est ensuite rangé à l’abri de l’air dans une boite (pipettes) ou £stérilisé à l’autoclave par la suite (tubes).

 En Haut |  Bioltrop © BIOLTROP | http://www.bioltrop.fr |  © Site créé par  Auteur site Claude Colonna