BIOLTROP

Vous êtes ici : Accueil » Techniques biochimiques

>>Conservation des urines (pour la protéinurie et autres analyses)

2 décembre 2014
Auteur(s) : 

Niveau de mise à jour : 5

Nous poser une question


L’un des critères utilisés pour définir le syndrome néphrotique est une élimination urinaire de protéines supérieure à 50 mg/Kg/jour.

L’évaluation de ce paramètre dans un contexte de climat tropical et défavorisé se heurte à la difficulté de conserver correctement ces urines quand on ne dispose pas d’un réfrigérateur.

Pour la conservation il semble qu’on puisse recueillir les urines dans un récipient contenant environ 500 mg de thymol cristallisé pour 1 litre de diurèse journalière (en pratique, de l’ordre de 0,5 g pour un enfant et 1 g pour un adulte).

Pour la conservation des urines de façon plus générale, pour d’autres analyses, tant par le froid que par des substances chimiques diverses, nous renvoyons au très complet tableau réalisé par la Mayo Clinic : Urine Preservatives—Collection and Transportation for 24-Hour Urine Specimens


 En Haut |  Bioltrop © BIOLTROP | http://www.bioltrop.fr |  © Site créé par  Auteur site Claude Colonna