BIOLTROP

Vous êtes ici : Accueil » Diagnostic des INFECTIONS bactérienne et virales

>>Diagnostic d’une infection à Helicobacter pylori (ulcère gastro-duodénal).

5 août 2015
Auteur(s) : 

Niveau de mise à jour : 5

Nous poser une question


GIF

Au moins 70% des ulcères gastro-duodénaux sont dus à Helicobacter pylori et, si on élimine ces ulcères de cause iatrogène ou "de stress", ce sont 80 à 90 % qui sont dus à H. pylori.

H. pylori est également responsable, au niveau gastrique, de dyspepsie non ulcéreuse, de gastrite chronique, de malabsorption de vitamine B12, d’atrophie gastrique, de certains cancers gastriques.

Hors de l’estomac, H. pylori peut également se fixer sur des zones présentant les caractéristiques de la muqueuse gastrique mais anormalement présentes ailleurs dans le tube digestif (ectopie congénitale de muqueuse gastrique), en particulier dans le colon ou il peut provoquer des hémorragies.

Diagnostic

Il n’y a pas actuellement (2015) de moyen permettant, pratiquement, de faire le diagnostic d’infection à H. pylori dans des centres de santé isolés.
En effet les moyens diagnostics sont :
- fibroscopie gastrique - guère praticable en centre de santé - avec biopsies puis mise en culture ou "test à l’urée" [1] ou anatomo-pathologie, sur ces biopsies,
- test par ingestion d’urée marquée au carbone 13 (dit, aussi, test à l’urée) [2] avec mesure de ce carbone dans l’air expiré,
- recherche d’antigène de H. pylori dans les selles : cette technique, excellente en spécificité et bonne en sensibilité, est théoriquement la plus accessible dans des centres isolés mais son prix la rend inabordable en routine (à Ouagadougou, aout 2015, prix moyen pour 3 sites : 11 000 F CFA = 16,8 €. Extrêmes 5 000 à 16 000 F CFA).

La sérologie, de prix comparable (à Ouagadougou, aout 2015, prix moyen pour 4 sites : 15 450 F CFA = 23,6 € €. Extrêmes 15 000 à 16 000 F CFA), est positive chez un grand nombre de personne, présentant ou non une pathologie gastrique, car :
- de très nombreux sujets, en particulier des enfants, hébergent à quelques moments des H. pylori, ceci en l’absence de toute pathologie. Si il n’y avait pas, si ce portage persiste, un risque potentiel de dysplasie cancéreuse on pourrait parler de portage sain,
- la sérologie reste positive au moins plusieurs mois alors que H. pylori a été éliminé, spontanément ou suite à un traitement.
Elle n’a donc aucun intérêt pour le diagnostic de formes aigües comme un ulcère gastrique.

La spécificité de la sérologie pour le diagnostic étiologique de troubles gastriques est donc très médiocre.

Prix en France pour info (août 2015) :

- recherche de l’Ag dans les selles : actuellement hors nomenclature. 50,00€ non remboursable, prix Biomnis,
- sérologie Helicobacter pylori : B60 soit 16,20€,


notes

[1H. pylori hydrolyse très rapidement l’urée en ammoniac et en dioxyde de carbone (CO(NH2)2 + H2O → 2 NH3 + CO2). On utilise la libération d’ammoniac pour mesurer une très rapide (quelques minutes) baisse du pH dans un bouillon avec un indicateur coloré.

[2C’est la même hydrolyse très rapidement de l’urée qui est mise à profit. Le C13 est donc très rapidement libéré et éliminé par les poumons.

 En Haut |  Bioltrop © BIOLTROP | http://www.bioltrop.fr |  © Site créé par  Auteur site Claude Colonna