BIOLTROP

Vous êtes ici : Accueil » Hygiène et sécurité

>>Eau de Javel : utilisation

12 juillet 2007
Auteur(s) : 

Niveau de mise à jour : 4

Nous poser une question


GIF

Relecture, mise à jour : 17/02/14

L’eau de Javel est un mélange équimolaire en solution de chlorure de sodium (NaCl) et d’hypochlorite de sodium (NaOCl). Elle est fabriquée par réaction entre le dichlore (Cl2) et une solution aqueuse d’hydroxyde de sodium (NaOH) selon la réaction :
Cl2 (g) + 2 HO – (aq) = Cl – (aq) + ClO – (aq) + H2O

ATTENTION : la Javel est toxique : elle provoque des brûlures sur la peau et les yeux.
En cas de projection, il faut rincer longuement et abondamment à l’eau claire.
Ne jamais mélanger la Javel à un autre produit, surtout pas à des acides car ils provoquent un dégagement gazeux de chlore, très toxique.

Le titre de l’eau de Javel peut être exprimé de différentes façons :
- en degrés chlorométriques de Gay-Lussac (°chl), défini comme étant le volume, exprimé en litres, de dichlore gazeux dégagé dans des conditions normales de température et de pression sous l’action d’un acide (cf : titrage),
- en concentration : % de “chlore actif ” défini comme la masse, en gramme, de chlore actif contenu dans 100 ml de liquide,
- en grammes par litres, identique à la définition précédente, mais par litre de liquide (donc 1% = 10 g/l),
- en "parties par millions" (PPM) égale aux nombres de "parts" (grammes) de chlore actif par millions de "parts" de liquide (en ml. Donc par m3).
les titres sont généralement exprimés aujourd’hui en pourcentage voire en °chl.

Les correspondances sont :
- 1° chl = 0,317 % = 3,17 g/l = 3170 ppm,
- 1 % = 3,155° chl = 10 g/l = 10 000 ppm.
Vous trouverez un convertisseur ici.

Préparation :

L’eau de Javel se présente souvent sous la forme de flacons de 250 ml de Javel concentrée titrant 48 °chl (degrés chlorométriques). Ce concentré n’est jamais utilisé pur mais dilué au quart (250 ml de Javel concentrée + 750 ml d’eau). On obtient donc une eau de Javel titrant 12° chl.
L’eau de Javel commercialisée en bouteilles de 1 à 2 litres, "prête à l’emploi", titre entre 8 et 12° chl, soit entre 2,6 % et 3,8 %.

Les appareils Wata (R) de la société Antenna permettent de fabriquer très facilement soit-même une solution d’eau de Javel titrant 0,6 % chlore actif (1,893 °chl) qui, pure ou convenablement diluée, peut convenir à plusieurs des usages décrits ci-dessous.
Cette société propose aussi des technique de dosage, peut-être légèrement approximatives (pour un chimiste) mais largement suffisantes et très simples.
ATTENTION : cette production ne se conserve que quelques jours, la perte étant, à 35° C de 10% en 24 à 48 h. Donc ne produire que la quantité nécessaire pour 1 à 2 jours.
Pour que cette eau de Javel "Wata" se conserve il faut la porter à un pH très alcalin, exactement mesuré. Ceci est peu praticable sans un laboratoire bien équipé (pH mètre ou papier pH spécialement adapté à la présence de chlore, danger de la préparation de lessive de soude concentrée, mauvaise conservation de cette lessive de soude...). Pour les détails voir.
Cette Javel ainsi alcalinisée ne peut plus servir de liqueur de Dakin.

Conservation :

Le concentré à 48 °chl (15,22 %) ne se conserve (au frais et à l’abri de la lumière) que 2,5 mois après fabrication, l’eau à 12 °chl (3,8 %) se conserve beaucoup mieux (6-12 mois). Il est donc obligatoire de diluer aussi tôt que possible les flacons de concentré qu’on a reçu et d’autant plus s’ils sont proche de la date de péremption.
L’un comme l’autre se conservent à l’abri de la lumière et si possible à une température < à 25°C.

Utilisation :

Dans tous les cas mettre une blouse, des gants et des lunettes de protection.
Attention : la Javel n’est pas un nettoyant mais un désinfectant ! Elle ne s’emploie que sur des surfaces préalablement nettoyées au savon et à l’eau, puis rincées.

Sols, éviers et paillasses :

Solution à 1,1° chl ou 0,35 %.
Pour 2 litres de solution : mettre un grand verre (250 ml) de Javel à 12 °chl dans un sceau et ajouter 2 litres d’eau (dilution au 1/11). En cas de forte contamination, on peut doubler la oncentration. Laver à la serpillière propre ou au chiffon (les éponges deviennent généralement gluantes) avec la dilution, laisser agir au moins 20 minutes puis rincer à l’eau.

Consommables réutilisables :

Solution à 2,4° chl ou 0,76 %.
- Diluer 1 litre de Javel à 12 °chl dans 4 litres d’eau ou un grand verre (250 ml) dans 1 l d’eau (dilution au 1/5°).
- Utilisé pour les aiguilles à ponction lombaire, les spéculums, instruments en inox désinfectés avant stérilisation...
- Le liquide doit bien pénétrer dans les aiguilles : utiliser une seringue pour aspirer et recracher le liquide.
- Laisser agir au moins 20 minutes (de préférence 1 heure ou toute la nuit).
- Rincer de la même manière, avec une seringue propre.

Désinfection des plaies : liqueur de Dakin :

Solution à environ 2° chl ou 0,63 %.
La concentration de la liqueur de Dakin en fait un excellent antiseptique, peu agressif pour les plaies.
- Pour 1,893° chl mettre un grand verre (250 ml) dans 5 grands verres d’eau (dilution au 1.6°).
- Pour la production Wata, on peut l’utiliser tel quel.
Il faut laisser agir 20 mn (immerger ou utiliser des compresses imbibées). Renouveler plusieurs fois (ou agiter le bain pendant l’immersion) pour pallier à la dégradation de l’hypochlorite par les matières organiques.

Traitement de l’eau de boisson :

Solution à 0,00047° chl ou 0,00015 % ou 0,0015 g/l ou 1,5 mg/l.
- La concentration efficace pour une eau propre est de 1,5 mg/l (0,0015 g/l) et le taux résiduel de chlore avant boisson doit être de 0,5 à 1 mg/l (laisser l’eau traitée avec 1,5 mg/l pendant 24 h au soleil, dans un sceau protégé des souillures par un linge propre fixé par un élastique, pour permettre l’évaporation du chlore).
- Faire d’abord une solution à 1,5 g/l en mettre 0,4 ml de Javel à 12° chl dans 10 l d’eau.
- Mettre 1 l de cette solution dans 1 m3 d’eau (ou 10 ml dans 10 l ; ou 20 ml dans 20 l).

1 litre de Javel à 12 °chl (3,8 % ou 38 g/l) suffira donc à traiter : 38 / 0,0015 = 25 333 litres d’eau.
Il est essentiel que l’eau traités par la Javel ne contienne que peu d’impuretés : si elle n’est pas limpide ou est colorée, la filtrer avec plusieurs épaisseurs de tissus ou un filtre en sable de rivière, propre.

Voir aussi : désinfectants actifs contre le VIH


 En Haut |  Bioltrop © BIOLTROP | http://www.bioltrop.fr |  © Site créé par  Auteur site Claude Colonna