BIOLTROP

Vous êtes ici : Accueil » Hygiène et sécurité

>>Les poubelles au laboratoire

12 juillet 2007
Auteur(s) : 

Niveau de mise à jour : 3

Nous poser une question


GIF

Relecture / Mise sous Spip : 12/07/07. Y. Gille

Important :
Chaque poubelle ne doit JAMAIS être remplie à fond : une poubelle se vide lorsqu’elle est pleine à moitié ou aux 3/4 au maximum.
La manipulation des poubelles (fermeture, transport, incinération) se fait avec des gants, une blouse et des lunettes.
Il faut se renseigner sur les procédures nationales en vigueur (s’il y en a) pour l’élimination des produits chimiques toxiques.

La gestion des déchets du laboratoire fait partie intégrante du travail du technicien de laboratoire. Il y a différents types de déchets, il y a donc différents types de poubelles, généralement rangées sous la paillasse. Voici les différents types de poubelles :
Poubelle "standard" : papeterie, emballages non contaminés, plastique non contaminé.
Poubelle à liquides contaminés, contenant de la Javel. On y déverse le sang, les urines et les autres fluides biologiques. Cette poubelle est généralement un bidon qui peut se fermer à l’aide d’un bouchon.
Poubelle à accessoires à usage unique contaminés non pointus, contenant de la Javel. On y déverse les lames, les lamelles, les serviettes contaminées, les seringues sans aiguilles... Voir ensuite le £devenir des consommables. Cette poubelle est contenue dans un sac poubelle plastique solide de grande taille (100 litres). Il sera incinéré avec ses déchets.
Poubelle à accessoires à usage unique contaminés pointus, contenant de la Javel. Les vaccinostyles, les aiguilles et tous les objets qui peuvent trouer les sacs poubelle y sont placé. Cette poubelle est généralement un petit container en plastique, qui sera incinéré avec son contenu.
Poubelles à liquides contenant chacune un produit chimique dangereux : de l’éther ou du formol ou autre (précisé dans les fiches techniques). Ces poubelles doivent être refermées hermétiquement après y avoir déversé le produit. On conseille donc un jerrican en plastique épais.
On trouvera aussi :
Réceptacle à accessoires réutilisables contaminés en attente de décontamination / stérilisation contenant de la Javel. Voir ensuite le £devenir des consommables
Les petites poubelles "de paillasse" (petit bidon dans lequel on a mis un sac en plastique) sont très pratiques. Il faut cependant éviter l’utilisation de ce type de poubelle. On les renverse facilement (le coup de coude !), de plus elles ont tendance à très vite transformer la paillasse entière en poubelle. Le seul récipient que l’on peut laisser sur la paillasse pendant les manipulations est un petit récipient (300 ml environ) avec un fond de Javel : on s’en servira pour les petits consommables jetables : lamelles, cônes de pipette, pipettes Pasteur...

Relecture / Mise sous Spip : 12/07/07. Y. Gille


 En Haut |  Bioltrop © BIOLTROP | http://www.bioltrop.fr |  © Site créé par  Auteur site Claude Colonna