BIOLTROP

Vous êtes ici : Accueil » Hygiène et sécurité

>>Protections personnelles pendant les manipulations.

16 novembre 2015
Auteur(s) : 

Niveau de mise à jour : 4

Nous poser une question


GIF

La sécurité du technicien dépend de sa protection pendant les manipulations. Les mesures suivantes seront appliquées au maximum, suivant les possibilités et les moyens financiers.

Règles générales :

- toujours porter une blouse dans le laboratoire. Elle sera changée chaque semaine et trempée dans la Javel avant d’être lavée. Elle sera changée si on renverse dessus par mégarde un produit biologique contaminé,
- se laver les mains régulièrement,
- oter montre et bijoux de main (bracelet et bague) pour manipuler,
- laver régulièrement les paillasses à l’eau de Javel (au moins 3-4 fois par jour),
- respecter au maximum les zones propres et sales du laboratoire : pas d’objets souillés (gants, masques, tubes, lames d’étalement) dans la zone propre y compris l’armoire. Pas d’objets propres (cahiers, stylos, calculatrice, objets personnels) dans la zone sale y compris la table de prélèvement et celle du microscope. Il est conseillé de prendre des notes sur feuilles volantes que l’on jettera après recopie,
- il est préférable de porter des gants en latex lors de manipulations biologiques. Ils sont indispensable si on a des plaies aux mains (blessures, exéma). Ne pas oublier que les gants ont tendance à devenir poreux au bout d’une demi-heure donc ne vous fiez pas totalement à leur protection ! Ne pas toucher d’objets propres avec des gants sales.
Attention : le latex (et autres plastics des gants) est très inflammable. Ne les approchez pas d’un bec Bunsen ou, mieux, sauf plaie des mains, n’en portez pas pour le travail à la paillasse où il y a un bec allumé,
- ne pas laisser les poubelles déborder : incinérer leur contenu lorsqu’elles sont pleines aux 2/3 ou 3/4 au plus,
- toujours porter des lunettes de protection, lors de manipulation de matériel biologique (projections !) mais aussi lors de reconstitution de réactifs (acides !) ou lors de stérilisations (vapeur à 120°C !) ou de désinfections (Javel !),
- porter des gants de type "manipulation d’acides" en matière plastique épaisse et recouvrant le bras jusqu’au coude pour les stérilisations, les désinfections et les reconstitutions de réactifs,
- *toujours porter un masque et des lunettes lors de la recherche de BK et lors de toute manipulation sur des crachats, ponctions lombaires, urines, surtout dans les zones d’endémie tuberculeuse,
- laisser la paillasse totalement vide sans aucun matériel en fin de travail : les stocker sur l’étagère au-dessus de la paillasse,
- ne pas laisser traîner de matériel contaminé : le jeter s’il est à usage unique ou le plonger aussi tôt que possible dans la Javel pour le désinfecter s’il est réutilisable,
- toujours considérer une lame d’étalement, même fixée et colorée, comme un produit dangereux, surtout les lames de BK (ils peuvent survivre à la coloration ! surtout faite à froid),
- attention lors de la manipulation de l’éther, très inflammable : chassez toutes cigarette (ce qui doit être en permanence le cas dans un laboratoire !), éteignez becs Bunsen, lampes à alcool, plaques chauffantes, ouvrez les fenêtres,
- toujours éteindre le bec Bunsen avant toutes manipulations de produits inflammables,
- ne JAMAIS fumer dans le laboratoire,
- ne JAMAIS manger dans le laboratoire,
- ne jamais rien porter à la bouche : doigts, stylo, baguette de bois, pipettes...


 En Haut |  Bioltrop © BIOLTROP | http://www.bioltrop.fr |  © Site créé par  Auteur site Claude Colonna