BIOLTROP

Vous êtes ici : Accueil » Diagnostics biologiques AUTRES et BILANS

>>Diarrhée et/ou déshydratation.

2 novembre 2009
Auteur(s) : 

Niveau de mise à jour : 4

Nous poser une question


GIF

Avertissement :

Les diarrhées seront ici traitées dans le cas d’une personne immunocompétente. En cas d’immunodépression, se reporter au chapitre concerné. Il ne faut cependant pas oublier qu’une diarrhée importante et prolongée peut être un des premiers signes cliniques du SIDA.

Classification étiologique des diarrhées :

Type de diarrhéeOrigine possibleFièvreIncubation minimumSignes caractéristiques associés
Muco-sanguinolante Amibiase - 7 jours Ténesmes, épreintes
Muco-sanguinolante Giardiase - 4-8 jours Renvois d’odeur "œuf pourri"
Purulo-sanglante Bilharziose + 3-6 mois hyperéosinophilie
Gastro-entérite Accès palustre + 7-9 jours fièvre, sueurs
Variable Helminthes +/- Variable irritabilité
Gastro-entérite non sanglante Salmonellose + 8-72 heures
Aqueuse puis purulo-sanglante Shigellose + 1-5 jours Tenesmes, épreintes
Aqueuse puis purulo-sanglante E. coli entérotox +/- 1-3 jours
"eau de riz" Choléra - 5 jours Déshydratation aiguë.
Diarrhée liquide "tourista" - 3 jours peu de déshydratation
Diarrhée liquide Virus +/- variable Déshydratation grave chez enfant

Virus : rotavirus, calicivirus, adénovirus, rougeole, hépatite

Appréciation de la déshydratation :

Elle se fait sur des critères :
- cliniques : pli cutané, yeux, larmes, bouche, respiration, pouls, soif, urines, poids précis et fontanelle (chez le petit enfant),
- biologiques : osmolarité, hématocrite.

Diarrhée 4/J 4-10/J > à 10/J
État général Normal Somnolence +/- coma
Vomissements 0 + ++
Soif Normale + Impossible
Urines Normales foncées Rien en 6 heures
Larmes + 0 0
Yeux Normaux Enfoncés & mous Très enfoncés & mous
Bouche Humide Sèche Très sèche
Respiration Normale Rapide Très rapide
Peau Normale Pli cutané + Pli cutané ++
Pouls Normal Accéléré Rapide et faible
Fontanelle Normale Déprimée Très déprimée
Perte de poids < 25 g/Kg 25-100 g/Kg 100 g/Kg
Osmolarité Normale 310-325 meq/l 325 meq/l
Hématocrite Normal Augmenté Très augmenté
EVALUATION Pas de déshydratation 1 signe = déshydrat. faible, 2 signes = déshydrat. modérée 2 signes cliniques = déshydratation grave = URGENCE

Hématocrite : se reporter aux normales selon l’âge et le sexe.

Traitement :

Les déshydratations faible à modérée relèvent d’un traitement par voie orale avec une solution de réhydratation orale (SRO).
Les déshydratations graves relèvent de perfusions de liquide de réhydratation, généralement intraveineuses.

Production de SRO :

l’OMS fabrique des sachets de SRO prêts à l’emploi, à diluer dans de l’eau minérale ou filtrée et bouillie 20 min. On les trouve généralement dans les pharmacies villageoises.

Si non, le SRO est généralement fabriqué par le technicien de laboratoire car disposant d’une balance et de composants nécessaires :
dans un litre d’eau minérale ou filtrée et bouillie 20 minutes, ajouter :
- 3.5 g de sel de cuisine (chlorure de sodium = Na Cl)
- 8 morceaux de sucre rectangulaires, dits "traditionnels", de 5,95 g soit environ 48 g,
- 1.5 g de bicarbonate de soude,
- 1.5 g de chlorure de potassium (K Cl).

Quantité de SRO à donner selon le poids et l’âge :

Poids Age Pas de déshydratation Déshydratation modérée
0-5 Kg 0-6 mois 1200 ml/jour 400 ml/heure
6-12 Kg 18-24 mois 1200 ml/jour 700 ml/heure
12 Kg 2-5 ans 1600 ml/jour 900 ml/heure
12 Kg 5 ans 2 l/jour 0.9 - 2 l/heure

Deshydratation grave :

Perfusions de Ringer lactate :
- 0-40 ml/kg/heure chez l’enfant < 1 an
- 100 ml/kg/3 heures pour les autres
Puis on prend le relais avec le SRO.

Surveillance :

Surveillance clinique et biologique jusqu’à normalisation complète.


 En Haut |  Bioltrop © BIOLTROP | http://www.bioltrop.fr |  © Site créé par  Auteur site Claude Colonna